Maths et Sciences

SVT

 

 

 

 

 

 

 

 


 
Forget your password? Cliquez ici
 

Qu’est-ce que la lumière ? Autrement dit Qui sommes-nous ? 

 
   

J’écris ce titre et je veux alors enregistrer ce fichier parmi des documents dans l’ordi. Se pose alors la vraie question ! Dans quel dossier, dans quelle rubrique dois-je ranger ce fichier ?

 
   Dans divers, c’est le plus rapide mais je risque de ne plus m’en souvenir.  
   Dans Scolaire parmi d’autres cours de physique ! Pas génial. De même dans philo, sciences, maths …  
   Il ne me vient pas à l’esprit en premier non plus de le ranger dans romans, littérature, fiction, religion… dans art, musique, littérature, beaux-arts… dans médecine, maladies, diététique, bien être, beauté, …  
   Et pourquoi pas dans poésie ! C’est alors que je me laisse emporter par un poème de William Shakespeare qui me soulage d’un coup me faisant surpasser cet embarras, poème qui caresse mes neurones et comme par hasard il me dit, comme s’il vient à mon aide :  
 

 Quelle

 
 

 Quelle Lumière est Lumière

 Si elle n’éclaire pas Sylvia

 Quelle Joie est Joie

 Quand Sylvia est loin de moi

 Quelle

 
   Curieusement je sens que je peux enfin classer mon fichier. Je ne décide pas encore, mais le sentiment est là ! Je m’emporte alors, je m’évade flottant sur ces vers dans une joie fine et infinie, légère et de plus en plus légère, comme rien … comme si, rien, n’était pas au bout mais encore plus, ou plus exactement moins. Dans une joie grandissante. Dans une joie qui me met au meilleur de moi-même, qui me transporte à perte de vue au plus profond de moi, aux confins de mon être et de mon âme. Elle m’élève et me confine aux plus nobles de mes atouts aux seins de l’essence de mon être, au cœur, en profondeur des entrailles essentielles de ce que je suis …  
   En effet avant de me résoudre à ce constat évident, je pense que c’est plus judicieux et plus astucieux de l’insérer à d’autre fichiers courants que j’ouvre régulièrement, mais alors à chaque tentative de copier-coller une fenêtre s’ouvre m’alertant que ce fichier existe déjà ! C’est alors que je réalise que la lumière est bien évidemment partout ! Je pense à ce grand homme, que je comprends alors un peu, l’obsession qu’il eut pour la lumière. Il s’imaginait y pénétrer et voyager aux seins de ses propagations à la vitesse vertigineuse de 300 millions de mètre par seconde soit sept fois le tour de la terre en une seconde, ce sont 48 384 000 tours de la Terre en 80 jours si on veut comparer avec Phileas Fogue et son exploit dans Le tour de la Terre en 80 jours de la très belle romance scientifique fiction de Jules Verne !  Il s’agit bien évidemment d’Albert Einstein et cette préoccupation qui le mène notamment à la célèbre équation E = mc2 .  
   … C’est alors là qu’il est ! Plus besoin de le ranger ailleurs ! Et comme par magie, Il suffit de cliquer sur poésie pour le retrouver et lire la suite !!  
 

Quelle lumière est lumière
Si elle n'éclaire pas Sylvia,
Quelle joie est joie,
Si sylvia est loin de moi ?
Si ce n'est d'imaginer qu'elle est la
Et me repaitre d'une ombre de perfection
Si la nuit je ne suis pas près de Sylvia
Ou est la musique du rossignol ?
Si le jour je ne contemple pas Sylvia,
Il n'est de jour qui ne vaille d'être contemplé

 
 

 " -Ils me regardent mais c'est la fortune de mon père qu'ils voient... Je veux de la poésie dans ma vie ! Et de l'aventure, et de l'amour, l'amour bien plus que tout !
- Comme valentin et syvlia?
- Non! Je ne parle pas des habiles simagrées de l'amour ! Mais l'amour qui bouleverse tout dans la vie, irrépressible, ingouvernable, tel une révolte dans le cœur et contre lequel on ne peut rien, que vienne ruines ou enchantement l'amour tel qu'au théâtre il n'existe pas ! Je veux connaître cet amour ou je finirais mes jours en...
- En nourrice...
- Oh mais je serais bien valentin, ou sylvia aussi ! Oh bonne nourrice, que dieu te protège et bonne nuit. J'accepterais de dormir une vie entière si je pouvais en rêve me voir dans une troupe de comédiens..."

 
 

 "Quelle lumière est lumière si elle n'éclaire pas Sylvia
Quelle joie est joie si Sylvia est loin de moi
Si ce n'est d'imaginer qu'elle est là et me repaitre d'une ombre de perfection
Si la nuit je ne suis pas près de Sylvia
Où est la musique du rossignol
Si le jour je ne contemple pas Sylvia
Il n'est de jour qui vaille d'être contemplé

Elle est mon essence
Et je cesse d'être si brave"
...